Accueil

SCEAU-GPERRO

Très illustres Frères visiteurs qui nous honorent d’une présence qui réchauffe nos cœurs.

Très Révérends et Révérends Chevaliers, Dignes Ecuyers Novices, Respectables Députés Maîtres, Très Respectables Grands Officiers, Vénérables Maîtres et vous tous mes Bien-Aimés Frères de la III ème Province d’Occitanie.

Tout d’abord, je souhaitais chaleureusement vous remercier, pour la confiance que vous venez de me témoigner en m’élisant à la tête de notre III ème Province D’Occitanie.

Vous imaginez bien que la tâche n’est pas aisée mais, en toute humilité, j’y mettrais tout mon cœur et toutes mes forces pour la réaliser. La première de toute est que je suis dès à présent indéfectiblement aux services de vous tous, mes BAF, afin de vous accompagner dans le quotidien de l’Ordre mais également, dans l’écoute personnelle de chacun avec respect, discrétion et humilité. Il est vrai, que dire que nous sommes humbles, fait que nous ne le sommes déjà plus… Alors parlons du cœur et c’est donc avec le cœur que je serai et resterai à votre service en m’appuyant sur Saint Paul :

« Quoi que vous fassiez, faites-le de bon cœur. »
Saint Paul ; Épître aux Colossiens, III, 23 - I er siècle.

Maintenant, j’aimerais rendre Hommage à notre nouveau Passé Grand Maître Provincial, le Très Révérend et Respectable Frère Christianus Eques a Silentio, qui avec un petit groupe de Très Respectables et Bien-Aimés Frères, un jour de l’an 1995, a réveillé, puis développé,bonifié, et veillé au développement national et international de la III ème Province dite d’Occitanie, en la faisant croître en permanence depuis plus de 23 ans.

Il a su doser toute chose et œuvrer à sa bonne tenue et, par dessus tout, il l’a faite reconnaitre comme structure incontournable du Paysage Maçonnique Français.

Il a su, avec abnégation et par un travail acharné au quotidien, rester dans les principes établis par l’Ordre en évitant toute compromission et a réveillé ainsi et fait vivre la seule Province Ecossaise Réformée Rectifiée Mono Rite Française et cela Mes BAF il n’y avait que Notre Christianus pour qu’un tel événement voit le jour.

Ne serait-il pas la réincarnation ou le fils spirituel de Jean-Baptiste Willermoz, nous pouvons nous poser la question ?

Pour avoir réalisé ce travail exceptionnel et Emérite, Très Illustre et Bien-Aimé Frère Christian « Bravo ». Et même si cela ne se dit pas en Maç. du fond du cœur « MERCI » car comme disait l’écrivain Pierre Fornerod:

« Il n’y a que dans le dictionnaire que réussite vient avant travail. »

Mes Frères, le Très Illustre Passé Grand Maître Provincial Christianus ayant ainsi honoré les Engagements de sa Charge, je vous invite à le reconnaître en ses titres et qualités, en le saluant par une Triple Acclamation en levant vos épées :

VIVAT VIVAT VIVAT

Notre III ème Province va bien !
Notre Illustre Passé Grand Maître Provincial disait, il y a quatre ans :

« Notre RER n’est pas comme certaines religions dans un océan du sacré, c’est à dire autant d’ilots qui se seraient appropriés des continents entiers. Nous ne sommes pas isolés des autres rites, bien au contraire, nous formons un tout homogène et complémentaire par les traditions qui nous sont communes. Il en va ainsi comme de l’histoire du genre humain : nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots ».
Et bien nous avons appris et nous vivons ensemble comme des Frères ce qui pour l’instant nous empêche de mourir…

La III ème Province se porte très bien.

Notre principe ordinal est en place, de nos grades symboliques, en passant par notre Directoire et notre Ordre Intérieur, tous les VM, DM, Commandeurs et Préfets font un travail exemplaire, vous accompagnant et vous encadrant : vous tous mes B.A.F..

Nous devons continuer, sans répit, et travailler à élever notre conscience et notre esprit de dialogue, condition indispensable pour que l'homme ne soit pas qu'une machine pensante.

La véritable spiritualité est une recherche permanente de la réalité du message d’amour universel pour savourer, dans le partage, la richesse de la Vie et l'intarissable flux du divin qu'elle porte en elle.

Notre effectif est constant !

Notre Grand Secrétaire, dans son rapport moral en donnera le détail ; les départs et les arrivées s’équilibrent ce qui nous permet de voir l’avenir avec sérénité.

Nous avons croisé, ces dernier temps, quelques turbulences.

Aujourd’hui, nous pouvons être rassurés : les relations entre L’Alliance Maçonnique Française, dont un certain nombre d’entre vous êtes membres – et, la G.L.E.R.R.O. sont apaisées : ma récente rencontre avec son Très Respectable Grand Maître Jean-René Dalle a permis de réaffirmer la valeur des principes de nos relations ainsi que la totale souveraineté de chacune de nos institutions dans une indépendance bien comprise. Le G.P.E.R.R.O. et le Directoire continueront a accueillir les BAF de l’Alliance Maçonnique Française qui font partie intégrante de notre famille. La meilleure preuve en est qu’ils ont apporté leurs votes pour les élections de ce jour… même droits et même devoirs. Certes, la Chevalerie n’est pas la garde des mousquetaires mais la devise est plaisante « tous pour un et un pour tous ! ».

Nous allons créer un Conseil de l’Ordre, réunissant le Passé Grand Maître Provincial et quelques Passés Grands Capitulaires de notre III° Province.

Ce Conseil de l’Ordre sera un organe de missions, d’études et de réflexion sur lequel nous pourrons nous appuyer en cas de besoin. Pour le bien de tous et de l’Ordre, nous ne saurions nous priver de l’expérience immense et sage de ces Illustres Frères. Saint Augustin disait :

« Le bonheur, c'est de continuer à désirer ce qu'on possède. »

La Troisième Province doit continuer a faire son chemin.

Sur la communication extérieure :nous avons refait nos sites internet.

Nous avons supprimé la possibilité de consulter des documents en ligne, cela ayant provoqué le piratage d’un de nos deux sites.

Tout en restant dans la traditions sachons moderniser notre organisation !

En conclusion, nous devons persévérer a travailler avant tout dans le sacré, car c’est là que réside en permanence notre idéal :

« Celui à qui le sacré est totalement étranger… est comme un anorexique de l’âme, quelqu’un dont la personnalité, l’être profond, manque du substrat indispensable à son épanouissement ».

Oui mes BAF, c’est dans le travail que nous nous épanouirons. ET, c’est par l’Amour de notre prochain que nous progresserons. Saint Augustin disait aussi :

« L'Amour détruit ou adoucit les peines et les obstacles. »

Très illustres Frères visiteurs, Très Révérends et Révérends Chevaliers, Dignes Ecuyers Novices, Respectables Députés Maîtres, Très Respectables Grands Officiers, Vénérables Maîtres et vous tous mes Bien-Aimés Frères, au nom de notre III ème Province d’Occitanie, à chacun de vous, je souhaite d’accroitre sa part de Lumière intérieure et de Vérité Universelle, pour les partager avec générosité et discernement entre tous.

I.O.D. Jacobus Eques A Rosa Mistica

Sérénissime Grand Maitre Provincial

III° Province D’Occitanie